Nordic stadium of Les tuffes

le stade des Tuffes : nouveau tremplin HS90 version estivale
tremplin HS90 des Tuffes version estivale

Le tremplin

le stade des Tuffes : nouveau tremplin HS90 version hivernale

Le nouveau tremplin du stade des Tuffes a été mis en service pour le championnat de France de ski nordique de mars 2018. Il a été homologué par la FIS en décembre 2018, juste quelques jours avant les épreuves de la coupe du Monde de saut à ski féminin.

Les pistes

Le circuit des pistes goudronnées du stade atteint 3km en été. L’hiver, le réseau s’agrandit encore grâce à des extensions en neige sur le flanc du vallon des Tuffes.

plan du stade des Tuffes, vue générale
Plan des pistes du stade des Tuffes (mai 2019)

Le pas de tir

Le stade des Tuffes dispose, depuis l’automne 2018, d’un pas de tir équipé de 30 cibles à contrôle électronique. Ce nouvel équipement met le stade au niveau d’exigences des épreuves de coupe du Monde IBU.

IBU junior cup de décembre 2018
Les nouvelles installations du pas de tir ont été utilisées pour la première fois lors des épreuves de l’IBU junior Cup de décembre 2018.

Un nouveau chalet a été construit pour le chronométrage et le contrôle des épreuves, à l’entrée du pas de tir. Juste en face, sur le bord opposé de la piste, un chalet ded dimension plus modeste a été installé. Il est destiné à héberger les diverses opérations techniques au départ des épreuves, tel le contrôle des carabines.

“snowfarming” au stade des Tuffes

Chaque hiver, le stade des Tuffes prépare la prochaine saison grâce au “snowfarming”. Lorsque les conditions sont propices, même si le stade est enneigé, le système de production de neige artificielle entre en action. Et il ne s’agit pas d’une erreur : cette neige est destinée aux skieurs du mois de novembre suivant.

snowfarming pour enneiger les pistes dès les froids précoces de l'automne

En fin de saison hivernale, un épais manteau de sciure vient recouvrir les réserves de neige du stade. Cette isolation est assez efficace pour que les pertes se limitent, quelque soit les conditions estivales, chaudes ou humides, à 20% du stock initial.

Au retour de la saison froide, cette sciure est retirée (et précieusement stockée pour l’année suivante). Cette réserve de neige permet de tracer sur le stade une piste de plus d’un kilomètre. Elle garantie la régularité de l’enneigement du stade, année après année.

Les chalets et les bâtiments

De 2017 à 2018, 150 élèves du lycée du bois de Mouchard (France) ont élaboré et construit avec leurs enseignants les dix chalets en ossature bois destinés à accueillir les équipes durant les compétitions. Construits en kit dans les ateliers du lycée, ils sont venus au stade en septembre 2018 pour réaliser le montage et les finitions de ce projet mené durant deux années.

le stade des Tuffes : construction des chalets d'accueil par les élèves et les enseignants du lycée du bois de Mouchard (France)

Le 24 septembre 2018, ces nouvelles constructions ont été inaugurées en présence de Richard Vignon, préfet du Jura, des membres du comité organisateur des JOJ dont Ian Logan, Philippe Baumann, conseiller d’Etat du canton de Vaud, Hervé Josseron, patron de l’Ecole National de Ski et de Montagne dont dépend le stade – sans oublier les élus régionaux, départementaux, maires des communes de la station et représentants du mouvement sportif.